Réalisme symbolique

Un mouvement pictural comme méthode d’analyse de notre réalité la plus proche, pour atteindre la vérité qui se cache derrière les apparences trompeuses.

L’entérinement de ce terme pour définir le style de ma production picturale se doit au fait que l’apparition de certains éléments dans chaque œuvre n’est pas le fruit du hasard, bien au contraire, ceux-ci répondent à une sélection préalable pour exercer comme simples clés d’un langage interne et propre qui mènent à déchiffrer un message qui veut aller au-delà de l’aimable contemplation esthétique.

De cette façon, les feuilles mortes symbolisent l’inexorable passage du temps, la finitude du terrestre, irréfutable résultat d’une importante influence baroque. Ce concept se répète dans plusieurs œuvres, par exemple : « Presentimiento » (« Pressentiment »), « Leyendo unas cartas viejas » (« Lecture de quelques vieilles lettres ») ou « Soledad musicada » (« Solitude mise en musique »).

Dans le tableau intitulé « Rosa » (« Rose »), prénom de façon purement anecdotique réel du modèle, la rose effeuillée, représente non seulement la féminité, l’innocence perdue, mais elle fait également écho à la célèbre phrase du poète Federico García Lorca : « La juventud es rosa que se muere » (« La jeunesse est une rose qui fane ».) La plante qui apparaît au fond à droite, connue de tous comme « Faux philodendron » symbolise la masculinité.

© ®

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

José Aguilar

María José Aguilar naît en 1964 à Séville, Espagne.

Depuis son plus jeune âge manifesté inclinations et des dons artistiques.

Elle grandit en admirant les grands maîtres de l'Histoire de la Peinture, en particulier les peintres baroques espagnoles comme Murillo, Velázquez, Zurbarán, Valdés Leal ... exerçant sur elle une premier et grande influence.

Blog

Tweets

Contacto

María José Aguilar Gutiérrez 

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.